menu

Fondation des Grangettes

Le Léman, dans sa partie orientale surtout, est un lac aux rives abruptes et minérales. François-Alphonse Forel, dans sa monographie limnologique, le décrit ainsi : «De Villeneuve à Ouchy, la côte du lac forme une muraille rocheuse fort inclinée qui se continue sous l’eau par un talus également fort raide. [...] Sur la côte de Savoie, entre le Bouveret et Evian, dans le Haut-lac savoyard, nous avons des conditions à peu près analogues à celles du Haut-lac vaudois sur la côte nord.» Les bouches du Rhône font exception. Les quantités d’alluvions transportées par le fleuve s’y amassent : «Les matériaux meubles fluviatiles s’accumulent alors autour de l’embouchure et forment un cône d’alluvion émergé qui porte le nom de delta ; c’est une pointe de terre basse qui fait toujours davantage saillie dans le lac».

Website